La tempête Ophelia

2017

Les caprices d’Ophelia

Ce lundi 16 octobre 2017, la radio nous annonce que l’ouragan ‘”Ophelia” a dévié sa trajectoire. Il a heureusement perdu ses caractéristiques tropicales mais

une étrange atmosphère envahit l’île-Grande…

En début de matinée, il règne une douceur surprenante pour la saison.

Aux alentours de 8 h 15 le ciel devient peu à peu opaque.

Le vent se lève…    (cliquez sur la miniature de gauche)

Une odeur de brûlé s’installe…

“À l’avant d’Ophelia, un flux de sud souffle depuis quelques heures et ramène les fumées des incendies au Portugal et le sable du Sahara“, expliqué H. Le Cam, responsable régional de Météo France.

Dans son sillage, la tempête amène des rafales de vent de l’ordre de 80 km/h et surtout une grosse houle de 6 mètres de creux… à la pointe bretonne.

Sur l’île, des nuages ocres de sable et de fumée investissent le ciel.

Le soleil tente désespérément de réapparaître… Il forme un disque rouge plus ou moins perceptible.

1987…

La Bretagne a été touchée par un ouragan dans la nuit du 15 au 16 octobre 1987, avec des rafales dépassant les 200 km/h et des vagues de 14 mètres.

Voir l’article du Télégramme “La Bretagne dévastée”

Une autre farce de la météo

L’île-Grande sous un manteau de neige…

c’est la surprise de début 2018

 ACCUEIL
♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.