À l’aube du peuplement

« Les premiers représentants du genre Homo quittent l’Afrique il y a plus de 2 millions d’années.

Les migrations auront cours de manière continue pendant des centaines de milliers d’années.

Ces chasseurs-cueilleurs se déplacent au gré des variations climatiques en suivant les troupeaux de gibier et s’éloignent progressivement de leurs contrées d’origine ».

Source : Antoine Balzeau, Musée de l’Homme

C’est  lors de périodes de glaciation que nos ancêtres ont pu passer par des endroits qui n’étaient plus immergés (car les calottes glaciaires  stockaient d’importants volume d’eau, causant une importante baisse du niveau de la mer).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.